samedi 25 septembre 2021 - Dernière minute

L' Académie du Climat dans l'ancienne Mairie du 4ème : What the Phoque !

L' Académie du Climat dans l'ancienne Mairie du 4ème : What the Phoque !

Aujourd'hui, j'ai visité l'Académie du Climat, dans l'ancienne Mairie du 4ème arrondissement de Paris. Ouverte depuis quelques jours. Ce devait être un lieu pour la formation et l'éducation, pour l'instant, c'est une néo-garderie avec quelques ateliers écolo-bobos de peu d'intérêt. Les formations sérieuses devraient venir plus tard avec une quinzaine de partenaires engagés pour l'écologie et qui ont contribué à l'élection de la maire actuelle, (dixit le guide qui m'a fait visiter le lieu). Atelier recyclage de sacs en plastique, machines à imprimer 3D pour fabriquer des lapins porte téléphone, découpages et collages de cartons, fabrication de vêtements improbables et importables par des associations...

J'ai l'impression de vivre la suite de "Good Bye Lénine" en découvrant une succession d'ateliers participatifs qui ne servent à rien et sont loin de la promesse de sauvegarde climatique. Tout est laid. Et pire encore la « déconstruction » est en marche : on a enlevé le tapis de laine magistral du grand escalier, masqué les magnifiques lustres de style Napoléon III par des nappes en papier froissé ce qui est tout à fait dangereux et crée des risques d'incendie. En cherchant les toilettes je m'aventure dans l'ancien Bureau de Christophe Girard, ancien maire du 4ème. Le bureau est vide, seules deux plantes vertes sur la cheminée de marbre et entre elles un dessin grossier sur un carton avec l’ inscription supposée être humoristique « What the Phoque » en effet, « What the fuck » ! Comment a-t’on pu laissé saccager cette mairie pour la convertir de manière si laide en une pseudo académie où rien n’en vraiment prêt, où l’on ne sait pas où on va, et où les activités sont du niveau d’une classe de CM2 ?  Laissons un peu de temps à cette académie pour trouver ses marques et affiner la carte de sa buvette, qui jusqu’alors est la seule chose qui fonctionne avec des jus de fruits bio à 2,50€, un tarif provincial, comme à la ferme, avec la déco de cagettes qui va avec. Je reviendrai dans 3 mois avec d'autres journalistes et nous espérons être plus enthousiastes. Car tout cela coûte quand même quelques nuages et vapeurs diverses aux contribuables : 3,2 millions d'euros.

Pascal Fonquernie.

Faites vous, vous-même votre opinion, suivez le site officiel ( dont le côut est de 170 000 Euros... cher pour un Wordpress de base ! ) : https://www.academieduclimat.paris/

 

l'une des salles de la buvette : retour dans le temps, tout est sale, moche, mais recyclé...

Les lanternes Empire affublées de déco en nappes en papier éphémères et inflammables !

Le menu de la Buvette est attractif, même si la déco évoque davantage un camping ou une colonie de vacances.