EACH MONTH RECEIVE THE LATEST NEWS FROM LE MARAIS
Newsletter
SUBSCRIBE TO PARISMARAIS NEWSLETTER

RESEAUX SOCIAUX

 

Facebook

Les clefs d'Or

Paris dans la PublicitéParis dans la Publicité

Par Maud Prangey, Historienne d'Art

Dès l'époque médiévale avec le développement du commerce, les échoppes communiquaient par leurs enseignes. La population étant illettrée, les commerçants attiraient les parisiens par le cri envers le chaland et par l'image. Les enseignes présentaient souvent une image en bois ou peinte, représentant le métier ou l'objet du métier ce qui permettait d'identifier l'activité commerciale dans les ruelles de la capitale. 
 
Le Musée Carnavalet situé en plein cœur du Marais présente au public une collection unique d'enseignes de Paris, en tôle, en bois, en plâtre ou peinte, ces images émeuvent car elles évoquent une atmosphère d'antan et émerveillent le visiteur par la beauté de certaines pièces où se côtoient griffons, chats noirs, coqs ou homards ! Elles illustrent la richesse et la diversité de l'activité économique  et commerciale de Paris. On y trouve des enseignes de marchands de vins, armuriers, rémouleurs, boulangers, compagnies d'assurances… Les boutiques étaient pour la plupart fermées, les clients n'y entraient pas mais un comptoir permettait de servir le client à l'extérieur, comme actuellement au comptoir des cafés et bars parisiens.
 
Grâces à certains films emblématiques tel que Hôtel du Nord (1938) avec Arletty et Louis Jouvet, il nous reste une idée de ce Paris. L'hôtel du Nord a d'ailleurs été récemment rénové car il existe toujours ; il est situé de l'autre côté de la place de République, le long du Canal Saint Martin. Autre film avec Louis Jouvet, le fameux Quai des Orfèvres (1947), l'atmosphère sombre et tortueuse de la capitale est évoquée, l'action se passe non loin du Marais au Quai des Orfèvres, fameux siège de la police Judiciaire de Paris
 
Paris est la ville la plus filmée au monde pour le cinéma mais elle n'est pas en reste dans la publicité.

Paris dans les films publicitaires

Une publicité des années 80, évoque ce Paris populaire des commerces avec la lessive GAMMA qui devient rue Gamma sur l'air de la fameuse chanson d'Yves Montand « À Paris ». La caméra défile et montre tour à tour un boucher, un garagiste et une jeune fille vêtue de blanc immaculé. 

Peu de publicités du Paris populaire sur le plan international, mais plus d'audace au niveau national avec notamment le quotidien Le Parisien dans les années 90, qui évoque avec humour la mauvaise humeur et le manque de civisme des parisiens sous formes de séries de sketchs hilarants. 

Plus récemment, la marque d'eau minérale Contrex choisit la facade d'un theatre, et met en scène une brigade de pompiers exécutant un strip-tease des plus torrides.  La marque fait appel à l'image des pompiers de Paris,  qui ont la réputation justifiée d'être de véritables éphèbes, allié à un sens de du secours et d'une efficacité exceptionnelle… 

Voir aussi notre reportage sur le mythique bal des pompiers 

Paris est LA ville synonyme de luxe. Il n'est donc pas étonnant qu'elle soit évoquée dans la publicité le plus souvent à travers le parfum, quintessence du chic parisien et français.
 
PARIS d'YSL, l'une des premières publicités pour ce parfum est réalisée dans les années 80 par Jean Paul Goude. Elle nous présente une superbe espionne au sommet de la tour Eiffel. Celle-ci pose son flacon de parfum et court embrasser son amoureux qui est dans l'hélicoptère, magnifique image de la parisienne à la fois élégante, intemporelle, intelligente et dynamique.

Le parfum mythique français par excellence est Chanel n°5, Paris y est évoqué dans le très beau film de Luc Besson à travers le mythe du Petit Chaperon Rouge. Le loup  y devient un gentil chien dompté au pied d'une tour Eiffel enneigée.

Autre exemple plus récent toujours avec Chanel, son fameux Coco Mademoiselle dans lequel le réalisateur Joe Wright met en scène la très sexy Keira Knightley, enfourchant sa moto vintage place Vendôme, pour filer par la Concorde ou elle est rattrapée par deux admirateurs. Elle les sème aisément d'un petit coup d'accélérateur, et rejoint son futur amant photographe pour une séance photo ou elle fini par lui échapper à l'instant fatidique. Encore une fois, la parisienne, chic, indépendante et intrépide. On remaque que le monument où elle se dirige est l'hotel de Beauvais au cœur du Marais, où Mozart vécu lors de son premier séjour parisien. 

Une publicité Corporate de Dior est assez intéressante pour sa dynamique exceptionnelle. Ce film emblématique conçu pour une difusion mondiale représente toute la diversité de la marque. Cette publicité en version longue 3 minutes et version courte 1 minute a pour cadre la galerie des glaces du château de Versailles, ses jardins et parcs à la française avec bosquets, sculptures, fontaines sur fond musical de Dépêche Mode. Sur ce décor et le rythme hypnotique de Enjoy The Silence, des jeunes femmes se maquillent, déambulent, posent, marchent ou se languissent avec sacs, bijoux, accessoires et vêtements somptueux. Encore une fois, c'est la quintessence du luxe et de l'immuable élégance française, personnifiée ici par la maison Dior mais toujours avec une touche provocante et ingénue typiquement parisienne. 

 

LA NUIT DES PUBLIVORES

Un rendez-vous annuel rend hommage aux plus beaux films publicitaires du monde entier, créée en 1980 à Paris par Jean Marie Boursicot, La Nuit des Publivores ®.
 
Le spectacle présent dans plus de 40 pays, représente la production publicitaire d'une soixantaine de nationalités durant toute une nuit. Le spectacle est autant sur l'écran que dans la salle : sifflets, crécelles, cornes de brume retentissent au rythme des réactions du public survolté, tandis que les ballons, assemblés par dizaines, rebondissent de rangée en rangée, entre deux « Holà » ! On crie ses opinions, on reprend les chansons et les slogans en chœur, on tape dans ses mains, on fait des avions en papier. Malgré un succès jamais démenti, cette institution est fragile aujourd'hui. Suite à des problèmes financiers, le fondateur évoquait recemment dans le magazine Stratégies que sa cinémathèque comptant près d'un million de films publicitaires ne soit vendue aux enchères. La mise à prix serait de 90 000 euros avec un prix de vente final autour de 300 000 euros alors que le prix réel du fond est estimé à 10 millions d'euros ! Des solutions semblent se dégager cependant et nous souhaitons à nos amis les créateurs des Publivores qu ils rebondissent comme il sont toujours su le faire jusqu'alors... Pour l'heure, vous pourrez toujours assister à la prochaine édition à Paris au Grand Rex le 4 avril 2014 prochain !
 
Réservez déjà vos places, Pubeurs, pubards, publiphiles et publiphages de tous pays, unissons nous pour soutenir la nuit des publivores !

Le site officiel des Publivores

ENSEIGNES & PUBLICITÉ DE PARIS

Remerciements :

La Nuit des Publivores : Jean- Marie Boursicot et Dimitri Fleury
Bibliothèque Forney, Archives publicitaires de la Ville de Paris
Musée Carnavalet, galerie des Enseignes

RESERVEZ VOTRE HOTEL AU MEILLEUR PRIX Hôtels du Marais

http://www.parismarais.com/fr/hotels-du-marais/hotels-de-caractere/grand-hotel-malher.html