EACH MONTH RECEIVE THE LATEST NEWS FROM LE MARAIS
Newsletter
SUBSCRIBE TO PARISMARAIS NEWSLETTER

RESEAUX SOCIAUX

 

Facebook

Les clefs d'Or

Notre Dame de Paris & l'Ile de la CitéNotre Dame de Paris & l'Ile de la Cité

Notre Dame de Paris est probablement avec le Louvre et la Tour Eiffel, l'un des monuments les plus emblématiques de la ville Lumière. Aborder cet insigne monument et l'ile de la Cité nous fera voyager dans un Paris moyenageux, aujourd'hui en grande partie disparu mais toujours très fortement ancré dans l'imaginaire collectif français avec le cultissime roman de Victor Hugo "Notre Dame de Paris" et les aventures de la belle Esméralda… sans parler de la comédie musicale qui fut un succès mondial y compris dans les pays anglo-saxons.

Le chantier de Notre Dame débuta au 12ème siècle et s'acheva au 14ème. Pendant tout le Moyen-age, Notre Dame contribua à former les clercs et les élites du royaume et s'imposa par la richesse de sa liturgie et par le prestige des reliques qu'elle possédait. Elle est le symbole du Style gothique flamboyant, fut considérablement ruinée à la révolution par les pillages et les destructions. Notre Dame fut profondément restaurée au 19ème à l'initiative de Viollet-le-Duc qui en fit une cathédrale idéale.

A première vue, Notre Dame apparait comme l'archétype de la cathédrale gothique, particulièrement équilibrée avec sa nef et ses 2 tours carrées, encadrant sa façade sculptée.
Son parvis, dégagé, est délimité au nord par les bâtiments de l'Hotel Dieu, à l'ouest par l'actuelle préfecture de Police, à l'ouest et au sud par les quais du petit bras de la Seine. Tout semble rayonner d'elle, y compris symboliquement car, à ses pieds naissent les références aux distances prises depuis Paris pour l'ensemble du pays. Ainsi sur les autoroutes françaises, qand vous voyez uen borne avec un nombre de kilomètres, c’est la distance qui vous sépare de Notre Dame de Paris. 

Pourtant, au cours des siècles, Notre Dame a été profondément remaniée, à la fois intérieurement et extérieurement. Intérieurement, notons par exemple quelques altérations importantes, telles que la conception de l'autel. Il était séparé de la nef par une cloture assez haute, formant "un sanctuaire" où le sacré se cachait de la vue des profanes ou des fidèles laïcs. Cette séparation a aujourdhui disparu.

Une autre modification concerne par exemple les vitraux des baies de la cathédrale ou les grandes orgues très différentes de ce qui pouvait exister au moyen âge et au 14ème siècle.
Extérieurement notons brièvement le cas des cloches, très présentes à l'époque médiévale, elles ont quasiment disparu aujourdhui (à l'exception de 4 cloches authentiques dans la tour nord).
L'original des 21 têtes sculptées de certains rois de la Bible qui ornaient les façades sont actuellement conservées au musée national du Moyen-age (cluny). Ces différents élements sont de rares et précieux vestiges témoignant de l'art médiéval. Des traces de polychromie laissent supposer que les statues des façades étaient colorées, tout comme l’ensemble des éléments décoratifs de la façade.

En fait, la cathédrale actuelle est largement une oeuvre de Viollet-le-Duc. Après la mise au rebus sous la période révolutionnaire (la cathédrale devint un temple de la raison sous l'égide de Robespierre), il fallut attendre le 19ème siècle et l'influence du romantisme pour que le style Gothique redevienne à la mode. Ce retour aux sources gothiques trouva sa consécration avec l'apparition du style Troubadour. 

Dès 1829, la création de l'école des chartes permet la reconstitution des documents de l'histoire médiévale. En 1834, Mérimée, ecrivain romantique, est chargé de recenser les batiments médiévaux en ruine. Il s'agit d'un véritable enjeu national. On considère que cet art est "l'expression de l'âme française". Lorsque Victor Hugo publie en 1831 "Notre Dame de Paris", c'est un énorme succès. Notre Dame de Paris est de nouveau à la mode.... ainsi que la période moyenageuse.

Pour avoir une petite idée de l'aspect original de l'ile de la cité et des rues sinueuses de l'époque moyenageuse, empruntez la rue Chanoinesse, formant un contraste avec la géométrie de la rue d'Arcole caractéristique du style haussmanien. En empruntant le fameux pont Notre Dame, faites un travail d'imagination et représentez vous le couvert de maisons de briques et de pierres, encadrant de chaque coté une chaussée, souvent fréquentée par les cortèges royaux. C'est ainsi que de nombreux ponts étaient réalisés au moyen âge. Les ponts étaient habités.

(C'est au numéro 35 du pont, que le fameux Gersaint tenait boutique, lequel fut "croqué" par Watteau dans son tableau "l'enseigne de Gersaint"). En remontant vers le Pont au change, vous longerez de ternes batiments officiels implantés plus tard par le Baron Haussmann en lieu et place de la cité médiévale. Seul le marché aux fleurs offre une petite halte rafraichissante. Jetez un coup d'oeil à la Tour de l'horloge et admirez la plus ancienne horloge publique de Paris recemment rénovée et retrouvant toute sa beauté . Ne manquez pas la Sainte Chapelle où de nombreux concerts classiques sont donnés dans son cadre majestueux. 

En traversant le pont, vous rejoindrez la place du Châtelet, profondement remaniée sous Hausmann. A l'origine était édifié le Grand chatelet, à l'entrée du pont pour couper court aux invasions normandes au 9ème siècle, avant de devenir un cachot. En 1858, la place devint sous l'impulsion d'Haussman un haut lieu de la scène théatrale parisienne (avec les théâtres du Chatelet et de la Ville). Ce lieu offrait une alternative au célèbre boulevard du crime (actuel boulevard du Temple) et à ses nombreux théatres plus populaires dont Le Dejazet est un rares survivants.

Vous trouverez à proximité l'un des derniers bastions moyenageux avec le Campanile de la Tour Saint Jacques de la Boucherie, point de départ pour les pelerins de Saint Jacques de Compostelle.

Prenez la direction de l'Ile Saint Louis. (elle porta le nom d'Ile Notre Dame jusqu'au 18ème siècle). Au 14ème siècle, elle fut scindée en deux - ilot Notre Dame et Ile aux vaches - par un grand fossé afin de renforcer l'enceinte Charles V. 

Vous apprécierez le calme de ses quais de ce qui fut jadis le "sanctuaire de l'élégance du Grand siècle". Découvrez l'Hôtel Lambert  (dessiné par Le Vau) et de Lauzun au 17ème siècle notamment.
 
Jetez un coup d'oeil rive droite à l'Hôtel de Sens caractéristique de l'architecture civile médiévale avec  ses tourelles et encorbellements, construit de 1474 à 1519. Cet hotel est probablement l'un des plus bel édifice civil du Moyen-Age (avec l'hôtel de Cluny, devenu le musée du moyen âge). Aujourd'hui l'hôtel de Sens abrite la bibliothèque Forney. L'étroitesse des ruelles alentour rappelle la configuration des ruelles tracées à l'époque médiévale.

Arnaud Sellier

RESERVEZ VOTRE HOTEL AU MEILLEUR PRIX Hôtels du Marais

http://www.parismarais.com/fr/hotels-du-marais/hotels-de-caractere/grand-hotel-malher.html