RESERVEZ VOTRE HOTEL DU MARAIS

Pacôme Rupin

Entretien avec Pacôme Rupin, candidat En Marche pour le 4ème arrondissement, accompagné par Romain, qui coordonne sa campagne.

Pacôme Rupin est le jeune Candidat d’ En Marche pour le 4ème arrondissement. Elu de ce quartier, il est pendant 3 ans chargé du commerce dans cette mairie et a quitté son poste pour se mettre en campagne, tout en conservant son activité professionnelle. Son métier est la communication digitale, un expert du web et des start-up, créatif et réactif, il est engagé en politique depuis longtemps et veut faire bouger les choses. Il déplore que sa circonscription ait été découpée d’une manière étrange voici plusieurs années, comprenant tout le 4ème arrondissement et une partie du 11ème et du 12ème ce qui ne génère aucune unité de quartier et laisse dans l’incertitude bon nombre d’électeurs qui ne savent pas de qui ils dépendent. Il plaide pour une attribution des circonscriptions plus juste, établie sur une réalité des quartiers et différents villages parisiens. Selon Pacôme, ces découpages arbitraires font que quatre cinquièmes des électeurs votent pour des étiquettes et des partis.

Questions relatives au tourisme

Pacôme, qui sait ce que sont les commerces de proximité, pour les avoir soutenus pendant ces 3 dernières années partage l’ analyse marketing de Parismarais.com sur la nécessaire mixité sociale des populations et des activités. Opposé à la mono-activité des vêtements et du luxe qui après avoir détruit l’âme de Saint Germain des Prés, s’attaque au Marais surtout dans le 4ème. « Les grandes marques n’ont absolument rien compris à la sociologie de ce quartier, les touristes viennent dans le Marais pour dénicher les petits créateurs et trouver des petits bistrots cool et sympas, découvrir une vie de village au centre de Paris. Le Marais a une histoire forte et n’est pas un quartier comme les autres. A première vue, les ambitions des grands groupes de luxe vont se tempérer considérant les premiers résultats peu encourageants. Les choses devraient se réguler d’après lui dans le sens d’une plus grande diversité.

Concernant Air BnB, Pacôme est quelqu’un de pragmatique à l’image d’ Emmanuel Macron et n’est pas opposé à une flexibilité des tolérances selon les cas, cependant il note que dans le 4ème, « au moins 20% des logements sont mis en location touristique ce qui correspond à un marché, mais la quote-part devient assez insupportable pour les habitants, cela réduit la vie de quartier et certaines écoles sont de plus en plus vides, c’est regrettable.

Que pensez vous des zones dites touristiques et non touristiques, du plan de licenciement à l’office du tourisme de Paris ?

« Je suis pour la liberté de chacun de choisir si il veut être ouvert le dimanche ou pas. Quant aux licenciement prévus à l’Office du Tourisme de Paris, cela n’est pas dans le champ de compétence d’un député, mais il me semble vital de soutenir de soutenir le tourisme au moment ou il redémarre »

Questions d’ordre économique local spécifique aux quartiers centraux de Paris

« Je voudrais vous parler du grand paris, un projet qui me tient à cœur : pour l’instant, c ‘est un peu encore une coquille vide, mais les choses se mettent en place. L’activité économique et touristique devrait rayonner davantage avec une métropole qui efface la frontière du périphérique. Notre croissance doit cependant être organisée et répartir les développements là où il y en a besoin, le conseil métropolitain compte 300 membres qui pour l’instant ont relativement peu d’activité, j’agirai pour que tout cela se mette en marche très vite. Même si la taille de la ville n’est pas comparable, nous avons beaucoup à apprendre de Londres où il y a eu des développements innovants ces 20 dernières années.

Les derniers sondages projettent un majorité absolue à l’assemblée, la moyenne d’âge des députés sera alors beaucoup plus jeune, une révolution en France tout comme l’effet incroyable d’Emmanuel Macron et de sa popularité partout dans le monde : un sacré ambassadeur touristique qui va, à lui tout seul re-booster l’attractivité et l’image de la France. De nombreux américains veulent fuir les Etats-Unis de Trump, nous les accueillerons volontiers, en particuliers les scientifiques, les chercheurs… »

Les investisseurs Qataris ne paient pas d’impôts sur les plus-values immobilières (convention de 2009) ne trouvez-vous pas que cela doit cesser ?
« Je suis opposé à tout favoritisme et suis pour une égalité fiscale, nous demanderons à ce que ces conventions soient revues et modifiées ou abrogées. Enfin, fidèle aux engagements du président, Je veux m’ engager pour les indépendants, les TPE, il y aura une allocation universelle pour les indépendants et professions libérales en cas de baisse ou cessation d’activité, la suppression de nombreuses charges sociales sur les bas salaires, il y aura aussi une suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages français »

RESERVEZ VOTRE HOTEL AU MEILLEUR PRIX

http://www.parismarais.com/fr/hotels-du-marais/hotels-de-caractere/grand-hotel-malher.html