RESERVEZ VOTRE HOTEL DU MARAIS

Le Père Lachaise : François d'Aix de La Chaise

Le cimetière du Père Lachaise, situé dans le XIXème arrondissement de Paris, est mondialement connu notamment pour les célébrités qui y résident. Moins connu, on doit le nom de Père Lachaise à François d'Aix de La Chaise, un prêtre jésuite français né au château d'Aix, en 1624 et mort à Paris, le 20 janvier 1709. Il résidait à la maison professe dans le quartier du Marais, près de l'église Saint-Paul. Le cimetière du Père Lachaise n'a pourtant pas de lien direct avec le prêtre jésuite : le cimetière fut construit un siècle après sa mort, sur  une des anciennes propriétés jésuites où il avait une résidence. Il fut inhumé à la Cathédrale Saint-Paul, du Marais et repose encore à l'heure actuelle, dans un ossuaire situé sous une trappe de l'allée centrale de l'église.

D'abord professeur de philosophie à Lyon, il est le prêtre et le confesseur du roi Louis XIV pendant trente-quatre longues années. Cette place privilégiée lui permet grandement d’influencer les décisions prises à la cour : il modère la lutte du roi contre le jansénisme, un mouvement religieux qui se développe face à l'absolutisme royal.  Il  modère aussi les actions du roi envers les protestants lors de la révocation de l'Edit de Nantes, en 1685. François d'Aix de La Chaise profite de sa position pour mettre en avant les missions des Jésuites et financer des propriétés comme la maison de campagne de la Folie-Régnault, devenue une maison de retraite pour les Jésuites.

Lorsque le père-La Chaise réside au Mont-Louis, rue Saint-Antoine dans le Marais, la règle interdisant à quiconque de rentrer après minuit, le roi se voit refuser une confession auprès de François d'Aix de La Chaise. Cet obstacle le décide à déplacer son prêtre dans une sublime demeure, entourée de très beaux jardins, fontaines et arbres exotiques. Les courtisans affluent aux grandes fêtes organisées par le frère du prêtre, le comte de La Chaise.

A la fin du XVIIIe siècle, les jésuites sont expulsés de France. Différents propriétaires auront en main le domaine qui sera finalement racheté par la ville de Paris en 1804. On y installe le "cimetière de l'Est", la première nécropole de la ville, créée par l'architecte Brongniart. Cependant, les parisiens le rebaptisent le cimetière du Père-La Chaise, le nom "Père Lachaise" étant dû à une simple erreur administrative.

RESERVEZ VOTRE HOTEL AU MEILLEUR PRIX

http://www.parismarais.com/fr/hotels-du-marais/hotels-de-caractere/grand-hotel-malher.html