RESERVEZ VOTRE HOTEL DU MARAIS

Benoit Solès

 

Nous avons eu la chance de rencontrer Benoit Solès autour d'un café, place des Vosges, à la terrasse du restaurant  la Place Royale. Originaire d'Agen, il est arrivé à Paris en 1996 et habite le Marais depuis maintenant 20 ans, Place des Vosges. Dynamique et enthousiaste, Benoit Solès est un artiste engagé, actif sur tous les fronts, qui jongle entre sa carrière politique et sa carrière de comédien avec grand succès: élu Conseiller du IIIème  arrondissement en 2014 pour Les Républicains, il devient ensuite Secrétaire national des « Républicains », chargé du spectacle vivant et de l'éducation artistique en 2016.

Amoureux de son quartier, il soutient les petits commerces et les petites boutiques face aux enseignes de luxe qui envahissent peu à peu le Marais : "les boutiques de grand luxe n'ont pas leur place dans cet arrondissement, ce n'est pas dans l'esprit du Marais. Il faut protéger et défendre les métiers d'art, les artisans etc. Les quartiers et la ville doivent certes évoluer, mais en gardant leur charme et leur caractère." 100% d’accord avec l’éthique de PARISMARAIS.COM donc et nous en sommes très heureux.

Lorsqu'on lui demande si le métier de comédien est un atout en politique, il nous répond que cela peut créer une certaine méfiance chez les gens. Certes, être comédien permet une aisance en public, mais lorsque l'on se retrouve face à un Conseil d' arrondisement pour la première fois, cela devient très différent. On n’interprète pas juste un personnage, récitant ses lignes, on doit faire passer ses convictions, fournir un vrai travail de réflexion  et à ce moment là, être comédien ne suffit pas. Pour être un bon élu, il faut déjà aimer son quartier, aimer les gens et être motivé. C'est pourquoi il met un point d'honneur à être proche des habitants du quartier et à rester disponible à tout moment. Il considère qu'il a son libre arbitre et peut admettre en son âme et conscience que les suggestions des uns et des autres sont bonnes, y compris les idées venant des verts. Il se penche aussi sur les moins bonnes, tel que le projet de fusion du Ier, IIe, IIIe, IVe arrondissements de Paris qui selon lui, ne sont que des manipulations electoralistes. "Cela ne serait pas une bonne chose", dit-il, car le Marais a besoin d'une forte équipe administrative pour s'occuper de tout son patrimoine culturel si dense.

Coté carrière artistique, après avoir intégré la Classe Supérieure d'Art Dramatique de Paris sur les conseils de Pierre Palmade, il fait ses débuts dans deux spectacles musicaux "La Java des Mémoires" et "Les années Twist", tous deux couronnés aux Molières. Il a aussi joué dans de nombreuses séries TV mais c'est actuellement sur les planches des théâtres qu'il s’épanouit le plus.

Fier d'avoir pu jouer au café-théâtre des Blancs-Manteaux, dans le Marais, dont les plus grands noms de la comédie ont foulé les planches, il joue dans de nombreux théâtres parisiens et entame des tournées en France et à l'étranger.

Cyrano de Bergerac a sans nul doute été son rôle par excellence. Un personnage qui selon lui offre un véritable challenge : être le plus exigeant, le plus émouvant possible, comique aussi... Il faut avoir plus d'une corde à son arc pour pouvoir interpréter ce rôle aux multiples facettes et s'y engager avec beaucoup de cœur. Il a joué en 2015 Cyrano de Bergerac à Paris.  En 2016, il joue dans une comédie décalée à succès, "Rupture à Domicile" et monte sur les planches du très grand Théâtre du Gymnase dans (la pièce "les amoureux" en janvier 2017.)

© Interview Pascal Fonquernie et Axelle Perrot juillet 2016

RESERVEZ VOTRE HOTEL AU MEILLEUR PRIX

http://www.parismarais.com/fr/hotels-du-marais/hotels-de-caractere/grand-hotel-malher.html