Newsletter

Les clefs d'Or

 

Welcome to Le MaraisWelcome to Le Marais

 

 

We created the Parismarais.com web site to reflect our lifestyle and our vision of life, and we look forward to sharing it with you. Everyone on the Parismarais.com team has travelled extensively or lived abroad. We have experienced different cultures and different lifestyles. We all speak French, English, and at least one other language. 

We have strived to create the best possible guide to le Marais, the historical centre of Paris, where all of France’s history began, because we are insider residents. It is the home of kings, Napoleon, and ideas of liberty. It is the home of music and literature, Mozart and Victor Hugo. It is also now the home of the creative, design and fashion elite of the world.

We know how it feels to be far from home, and understand the frustration of looking at a new city from the window of an anonymous chain hotel, feeling that you’re not really a part of it all. That’s why we’ve selected the very best places to enjoy real Parisian life, right in the heart of Paris. Choose from our fabulous boutique hotels and guesthouses, gourmet yet affordable restaurants, great boutiques, museums and cultural places.

If you wish to enjoy hotel service “à la française” you can trust our selection of 3, 4 and 5-star hotels as well as private luxury guesthouses. We have visited them all and are sure you will enjoy their comfort and charm.

Pascal Fonquernie, the unofficial ambassador of the Marais

Written by Gauthier Caron-Thibault on RueDeBretagne.eu

Pascal Fonquernie est créateur du média touristique Parimarais et habite le 3e depuis 1987. Passionné par l’ Histoire et l ‘architecture, Pascal a créé avec quelques amis du 3ème le guide touristique www.parismarais.com, qui fêtera ses 10 ans et plus de 10 millions de visiteurs en 2015. Une chaine de télévision américaine l’a baptisé « the unofficial ambassador of the Marais ». Parismarais est membre de l’Office du Tourisme de Paris et contribue pour une large part au rayonnement touristique du 3e ( où se situent 70% des monuments historiques du Marais )

Le 3e a franchi l’Histoire et s’est fait des histoires. C’est quoi votre histoire du 3e ?

Les enfants rouges du 3e etaient au moyen-âge des orphelins recueillis dans des couvents. Ils portaient une cape rouge pour être reconnus. En ce sens je suis à plusieurs titres enfant rouge. J’ai perdu ma mère à 6 ans, et avait un père engagé au PC comme beaucoup d’intellectuels dans les années 70. Né à Dijon, ville du célèbre Chanoine Kir qui m’a baptisé alors qu’il était maire de la ville et meilleur ami de ma Marraine, qui comme dans les contes de fées a été ma bonne étoile. J’ai quitté Dijon très tôt pour y revenir à chaque vacance voir mes grands parents paternels, qui étaient des Justes et avaient protégé et hébergé le poète Max Jacob pendant la Guerre, il leur a dédicacé un tableau qui est resté dans la famille, comme une icône. De ces héritages si divers j’en ai gardé une vision très tolérante de la société. Je suis naturellement altruiste et humaniste. Je suis contre toutes les injustices. J’ai passé mon adolescence à Annecy où j’ai eu le coup de foudre pour les Alpes. Je me suis installé dans le 3e en 1987 après 2 ans à Londres, qui est certainement l’endroit où je retournerais si je devais quitter le 3ème, mon quartier village. De mon séjour britannique j’ai gardé le sens de la dérision et un humour caustique qui n’est pas toujours bien compris. Please forgive me ! C’est vrai, il n’y a pas que le 3e dans la vie, il y a aussi Boboland.

Il bouge ce 3e. Vers qui, vers quoi, comment selon vous?

Bientôt 30 ans après mon installation dans le 3e, je suis partagé entre deux sentiments: un quartier village qui reste humain comme le centre ville d’une belle ville de Province, mais qui devient trop vite un quartier hyper luxe. De part mon métier je soutiens activement les hôtels commerces et restaurateurs indépendants qu’ils soient modestes ou luxueux pourvu qu’ils soient authentiques. J’aime les entreprises qui créent fabriquent ici et jouent la solidarité entre voisins. Je n’aime pas la mondialisation du commerce qui détruit l’esprit de nos quartiers, a tué l’âme de Saint Germain des Prés et s’attaque désormais au Marais et nous impose les mêmes produits dans toutes les capitales du monde. Le vrai luxe ce n’est pas cela. Le luxe c’est d’avoir quelque chose d’unique de rare, qui a une histoire. La veste autrichienne bleue que je porte sur cette photo, je l’ai achetée en solde à Salzburg dans la boutique de l’hôtel où a été tourné Sissi Impératrice à un prix défiant toute concurrence, fabriquée localement. Personne d’autre n’a la même à Paris ! Elle est belle unique et c’est ça le vrai luxe. Si chacun d’entre nous n’est pas vigilant les nouveaux commerces à l’arrogance égale à leur niveau de prix envahiront le quartier, comme c’est déjà fait dans le bas de la rue des Archives, mais ce n’est pas le 3è…

Et vous dans tout cela, quel est votre rôle?

Je me pose en défenseur de l’esprit du quartier en favorisant au niveau du commerce et de la promotion touristique les vraies bonnes adresses qui sont nos racines et notre savoir faire. Si nous sommes le quartier le plus visité de la ville la plus visitée au monde c’est grâce à ce coté unique et authentique. Nous offrons aux hôtels et commerçants du quartier une vitrine internationale pour les soutenir, car sans les visiteurs internationaux, nous serions quasiment tous au chômage. Le tourisme nous fait vivre, c’est 50% du CA des commerçants. Nous publions chaque année un plan du Marais en anglais. Cette année deux éditions sont prévues à 150 000 exemplaires. Mon entreprise est aussi agence de communication à service complet incluant la production TV, le marketing direct, les relations presse internationales, et toute l’expertise d’une équipe de créatifs ayant travaillé dans les meilleures agences de com

BOOK YOUR HOTEL NOW Hotels in the Marais

http://www.parismarais.com/fr/hotels-du-marais/hotels-de-caractere/grand-hotel-malher.html